Musée national des beaux-arts du Québec

autre nom
Musée de la province de Québec
MNBAQ
Musée Provincial
Musée de la Province
Musée national des beaux arts du Québec
Autrefois connu sous
Musée du Québec
Abréviations utilisées
MNBAQ
Buts

"Le Musée national des beaux-arts du Québec a pour fonctions de faire connaître, de promouvoir et de conserver l'art québécois de toutes les périodes, de l'art ancien à l'art actuel, et d'assurer une présence de l'art international par des acquisitions, des expositions et d'autres activités d'animation. (Loi sur les musées nationaux, RLRQ, chapitre M-44)"

https://www.mnbaq.org/a-propos/mission

Historique
GRANDES DATES DE L'HISTOIRE DU MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC
  • 1920 - Premières acquisitions d'œuvres d'art en vue de constituer le Musée de la province, la première institution muséologique créée par le gouvernement du Québec.
  • 1927-1933 - Construction du premier bâtiment et ouverture au public le 5 juin 1933. Le Musée abrite alors les Archives du Québec, les collections de sciences naturelles et une collection de beaux-arts.
  • 1962 - Les collections de sciences naturelles quittent le Musée.
  • 1963 - L’institution prend le nom de Musée du Québec en 1963, un an après le départ des collections de sciences naturelles.
  • 1965 - L’exposition Les Trésors de Toutankhamon fait courir les foules.
  • 1979 - Les Archives de la province (aujourd'hui Archives du Québec) sont déplacées à l’Université Laval.
  • 1983 - La Loi sur les musées nationaux transforme le Musée en société d’État. Sa collection est dorénavant constituée uniquement d’œuvres d’art.
  • 1985-1986 - Rénovation et mise aux normes muséologiques modernes. L’exposition Tableaux de maîtres français impressionnistes et postimpressionnistes de l’Union soviétique attire 135 000 visiteurs en six semaines.
  • 1989-1991 - Le Musée effectue d’importants travaux d’agrandissement, dont l’intégration de l’ancienne prison. Il compte alors trois pavillons où sont répartis douze salles d’exposition, des réserves, différents ateliers, un auditorium, un restaurant et une boutique.
  • 1993 - Création d’un jardin de sculptures, qui comprend aujourd’hui 15 œuvres contemporaines de grand format, produites par des artistes québécois et internationaux.
  • 1998 - L’exposition Rodin à Québec attire les visiteurs en grand nombre. Près de 525 000 personnes franchissent les portes du Musée durant les 103 jours de l’exposition.
  • 2000 - Le Musée acquiert le magistral tableau L’Hommage à Rosa Luxemburg, de Jean-Paul Riopelle.
  • 2001 - Le Musée s'illumine de pleins feux grâce au plan lumière de la Commission de la capitale nationale du Québec.
  • 2002 - À la suite de l'adoption du projet de loi nº 125 par l'Assemblée nationale, le Musée du Québec prend le nom de Musée national des beaux-arts du Québec.
  • 2003 - Le Musée acquiert à Londres des aquarelles de Benjamin Fisher. Ces œuvres précieuses représentant Québec avaient été découvertes au Balliol College d’Oxford.
  • 2004 - Le Musée publie un nouveau guide pour illustrer l’ensemble de sa collection: La collection du Musée national des beaux-arts du Québec. Une histoire de l’art du Québec.
  • 2005 - Le collectionneur Raymond Brousseau, avec la collaboration d’Hydro-Québec, fait don au Musée de 2 635 œuvres d’art inuit; une collection unique au monde.
  • 2006 - La nouvelle salle permanente entièrement consacrée à l’art inuit, soit La collection d’art inuit Brousseau – Salle Hydro-Québec, est inaugurée.
  • 2007 - L’exposition L’univers baroque de Fernando Botero connaît un grand succès.
  • Les gouvernements du Canada et du Québec annoncent leur participation financière au projet d’agrandissement du Musée national des beaux-arts du Québec.
  • 2008 - Le Musée offre à la population la grande exposition Le Louvre à Québec, coproduite avec le Musée du Louvre à Paris, à l’occasion du 400e anniversaire de la Ville de Québec. Quelque 465 000 visiteurs ont vu l’exposition.
  • 2009 - Coup d’envoi du concours international d’architecture pour la réalisation d’un nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec.
  • 2010 - Au terme d’un concours international d’architecture, le concept de la firme OMA (Office for Metropolitan Architecture), en partenariat avec Provencher Roy et Associés, architectes, est retenu pour l’agrandissement du Musée.
  • 2011 - Acceptation du legs de Madeleine P. Pelland, faisant du Musée le lieu de référence pour l’œuvre d’Alfred Pellan (1 630 œuvres et objets d’art ainsi que le fonds d'archives Madeleine et Alfred Pellan).
  • 2012 - Début des travaux d’excavation sur le chantier du nouveau pavillon du Musée.
  • 2013 - Début des travaux de construction du pavillon Pierre Lassonde.
  • 2016 - Le 24 juin 2016, inauguration officielle du nouveau pavillon Pierre Lassonde sur la Grande Allée.
  • 2017 - Début des travaux d'actualisation du pavillon Gérard-Morisset, édifice à l'origine du complexe muséal du MNBAQ.
  • 2018 - Réouverture du pavillon Gérard-Morisset et redéploiement des collections à l'occasion du 85e anniversaire du Musée.
  • 2019 - Record d'achalange pour l'exposition Miró à Majorque. Un esprit libre. En attirant 159 771 personnes, elle se classe au deuxième rang du palmarès des expositions d’art les plus fréquentées au Canada en 2019.
  • 2020 - La pandémie de Covid-19 force la fermeture préventive du Musée à deux reprises et bouleverse le calendrier des expositions pour plusieurs années."

Référence :  mnbaq.org/a-propos/histoire

Artistes
Documents
Contact
Info en date du :
NEQ
1142213348